BITEMO NSINGUI Dacosta Franc

Né le 26 mars 1981 à BRAZZAVILLE au CONGO.
Franc est né dans le quartier BACONGO, à vécu son enfance autour de la danse. Dés l’âge de  5 ans à la sortie de l’école il allait voir les danseurs, et aimait se mettre au milieu pour aller danser. A l’âge de 13 ans, il a intégré un groupe « Ballet Congolais » avec pour dirigeant Willi Lokéto. Quand Franc est sorti de ce groupe il est allé dans le « Ballet Look ». Pour aller ensuite dans le groupe Le « Ballet Tieri ».

2000 Le Ballet Tieri  cette année là à remporté le premier prix de RFI (Radio France International) de la danse contemporaine Africaine, avec le spectacle L’HOMME.
Le groupe devient  « Premiers Lauréats danseurs Congolais de danse contemporaine ».
-Présentation de ce spectacle à PARIS Porte Saint-Martin


2001 Présentation du spectacle L’HOMME en CÔTE D’IVOIRE  au marché des arts du spectacle Africain.
- Formation professionnelle au SÉNÉGAL en danse contemporaine, danse traditionnelle des pays d’Afrique (Rwanda, Kenya, Sud-Africain, Brésil (capoeira), danse Jazz… avec des danseurs et danseuses chorégraphes de grande renommée à l’Ecole des sables de Germaine Acogny.
- Tournée Africaine (Afrique Centrale et Afrique de l’Ouest).


2002 Tournée Européenne (France, Italie Allemagne, Belgique…)
Le Ballet Tieri était un groupe très ouvert à plusieurs styles de danses du pays, du fait des différentes ethnies du Congo Brazzaville.


« Là j’ai apprécié la découverte de ces différences et cela m’a ouvert à une pratique plus élaborée en vue d’améliorer ma technique de danse.
Ensuite  la guerre nous a coupés de cet art de 1999 à 2000. A la fin de la guerre,  on a reprit notre concept au sein du  ballet Tieri avec le danseur chorégraphe Durand Boundzimbou. Nous avons était remarqué par  un animateur du Centre Culturel Français, ce dernier à été impressionné de voir l’énergie que nous mettions à pratiquer la danse, surtout après l’épreuve de la guerre que nous venions de vivre. Il a fait part de notre travail à Madame l’Ambassadeur de France (Directrice du Centre culturel Français). Cette dernière est venue nous voir au quartier Bacongo rue moll 114 (lieu de nos répétitions), tout le quartier c’est affolé, et c’est à ce moment ou la vie du ballet Tieri  à complètement  changé.
L’investissement de ce que nous faisions l’a beaucoup touché, elle nous a donc proposé de venir répéter au Centre Culturel Français. Nous étions tellement heureux que nous avons créé notre premier spectacle L’HOMME »

Franc Bitemo

© TANAWA 2013 / Conception : En attendant l'été - www.enattendant.fr

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now